Demandez notre documentation Inscrivez-vous

Témoignages

Dans les médias

Caroline Parsons, la directrice est satisfaite de sa première promo....Les étudiants ont des profils très variés : « Ils viennent de toute la France », résume-t-elle. La plupart ont déjà au moins un BAC+2. ...La Human Academy a aussi récupéré des étudiants refusés dans les autres écoles de l’image, en raison d’un profil trop porté sur le manga. « Notre mission va être de combattre ces préjugés, d’améliorer la connaissance de cette culture »... Les 20 étudiants n’ont pas d’inquiétude pour leur avenir : les Français lisent de plus en plus de mangas, et arrivent en deuxième position derrière le Japon. Les maisons d’éditions, affirme Caroline Parsons, sont très demandeuses de dessinateurs maîtrisant la technique.

Laurence Guyon, septembre 2015

(…) « Mais pour quels débouchés ? La Human Academy ne produit pas uniquement des mangakas au sens classique du terme. Beaucoup d’étudiants travaillent ensuite dans le cinéma d’animation ou le jeu vidéo, des secteurs friands de l’univers manga. Cela dit, le manga mène à tout : le créateur de mode Alexander McQueen a utilisé le travail de Yoshiyasu Tamura pour l’une de ses collections. Ce n’est qu’un exemple. Au Japon, la culture manga déborde largement du cadre du divertissement. Et la France, deuxième plus gros consommateur de mangas au monde derrière le Japon, pourrait bien prendre le même chemin. »

Bertrand Ruiz

Human Academy, « l’école japonaise de manga, dessin animé, jeux vidéo », débarque en France à la rentrée 2015. En provenance directe de l’archipel nippon, où elle compte dix-neuf écoles, elle s’installera à Angoulême, capitale de la bande dessinée, et a été annoncée à la veille de l’ouverture de son célèbre festival de BD. Elle partagera d’ailleurs le bâtiment de la Cité internationale de la bande dessinée, qui regroupe une bibliothèque de mangas et de bande dessinées, ainsi qu’un cinéma.

Inès Belgacem

Pour lire des mangas, il y a du monde, pour en dessiner, c’est une autre affaire ! Mais tout ceci pourrait bientôt changer ...
La Human Academy, célèbre école japonaise de manga, animations, jeux vidéo - avec 19 antennes en Japon - vient de poser ses bagages dans l’Hexagone. Où ? A Angoulême bien sûr, fief de la BD, aux cotés des studios d’animation, des professionnels des phylactères ou encore de l’école supérieure de l’image.

Flore Mabilleau, septembre 2015